Créer un site gratuitement Close

Développement de la radiographie à usage médical pendant la guerre de 14/18.

Lorsque la Première Guerre mondiale éclate, Marie Curie,  physicienne polonaise naturalisée française, s'identifie au combat des alliés contre les empires centraux. Elle souhaite mettre ses travaux sur la radioactivité et ses effets en médecine au service du secours des blessés du front. C’est pourquoi elle organise le premier service de radiologie mobile.

Marie Curie

 

Aux côtés d’Antoine Béclère, directeur du service radiologique des armées, elle développe l'utilisation de la radiologie médicale et participe notamment à la   conception d’unités chirurgicales mobiles. Marie Curie fera équiper des camions d’appareils radiologiques (surnommés  les « petites Curie ») qui permettront de monter au front et de traLes "Petites Curie"iter ainsi les blessés non rapatriables à l’arrière.

 Les "Petites Curie"

 

Plus de 200 salles de radiologie sont installées dans les hôpitaux des armées, qui ont secouru ainsi plus d'un million de blessés. Marie Curie propose alors de former des jeunes filles à la manipulation et organise une école à l'Institut du Radium (qui deviendra plus tard l’Institut Curie) en 1917 ou seront   formées cent cinquante manipulatrices. Le programme comprenait des leçons théoriques sur l'électricité et les rayons X, des exercices pratiques, de l'anatomie, sur une durée de six mois. La formation était surtout destinée aux infirmières, soit de la Croix Rouge, soit militaimanipulatriceres, mais cet enseignement était aussi ouvert à de jeunes femmes non infirmières.

 

Dans le cadre de l'engagement américain, un vaste effort d'infrastructures médicales est engagé. Les équipements américains sont à la pointe du progrès technologique et la radiographie est aussitôt utilisée par les médecins de l'American Expeditionary Force.

 

De nombreuses associations privées américaines étaient déjà engagées dans les services de santé. La mise en application des techniques modernes de Marie Curie rencontra une bonne réception de la part de l'opinion publique américaine et de nombreux techniciens ainsi que des dons vinrent
soutenir cette initiative.

 

Plus d’un million d’examens radiologiques seront réalisés pendant la guerre ,évitant ainsi les complications et sauvant sans doute la vie de milliers d’hommes.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site